Les 10 incontournables de la vente directe producteur-consommateur

Comment mettre en place un système de vente directe à la ferme efficace, bien organisé et propice au développement des ventes ? Voici quelques points essentiels à connaître.

 

circuit-court-alimentaire-produits-de-la-ferme

1) Aménagement des installations de la ferme

La vente directe de produits fermiers nécessite généralement quelques aménagements. En effet, il faut pouvoir accueillir les clients dans des conditions propices à la vente et à la fidélisation. Dans l’idéal, il faudra consacrer un local au stockage et à la vente des produits. Celui-ci doit permettre d’accueillir les clients qui souhaitent acheter sur place. S’il est possible de passer commande, ce même local devra stocker les commandes avec une organisation permettant de trouver et de remettre rapidement une commande aux clients qui se sont déplacés jusqu’à la ferme. Une bonne signalisation leur permettra de s’orienter correctement sur l’exploitation et de simplifier leurs achats de produits fermiers.

 

2) Planifier des rendez-vous

Avec une signalisation adéquate, les clients peuvent vous contacter par téléphone ou par e-mail afin de convenir d’un rendez-vous pour l’achat de leurs produits. Pour la vente directe de produits fermiers, il faut pouvoir répondre rapidement à ces demandes de rendez-vous afin de fidéliser les clients et les satisfaire. De cette façon, ils pourront revenir de façon régulière acheter à la source les produits qu’ils consomment. Un planning est donc nécessaire pour des retraits de commandes et des ventes directes rapides et efficaces. Par exemple, prévoyez des prises de rendez-vous uniquement le soir de 16 h à 20 h pour le retrait des commandes et les ventes à la ferme, de façon à vous permettre d’organiser vos journées autour de votre activité.

DEVENIR PRODUCTEUR NEXT4ME MARKET

 

3/ Préparer et organiser les commandes

Les consommateurs apprécient les services efficaces et apprécieront de ne pas trop attendre lorsqu’ils viendront retirer leur commande. Les commandes doivent être prêtes et correctement organisées en fonction des rendez-vous prévus pour faciliter les démarches de chacun. Dans un souci de qualité et de fraîcheur, l’idéal est de pouvoir stocker les commandes dans un local propice à la conservation des produits maraîchers et de les préparer quelques heures à l’avance seulement. Une bonne organisation doit permettre à la personne en charge du retrait des commandes de s’y retrouver aisément et de servir les clients avec rapidité et efficacité.

 

4) Accueil consommateur

L’accueil du consommateur est une donnée importante ici. Un bon accueil se traduit par une bonne impression chez le client. Satisfait du service et des produits proposés, il est susceptible de passer une nouvelle commande rapidement. Il peut aussi devenir un client fidèle de la ferme. Prévoyez des locaux adaptés à l’accueil des consommateurs et faites-en sorte de leur proposer un service efficace, courtois et rapide. Organisez correctement les rendez-vous et préparez les commandes pour ne pas les faire attendre trop longtemps. Un client bien reçu est un client satisfait ! Il représente un pas de plus vers une totale indépendance vis-à-vis des intermédiaires et distributeurs. Mais également vers un circuit court local beaucoup plus important.

accueil-client-producteur

 

5) Fidéliser le client

La fidélisation de la clientèle est importante dans le monde du commerce. Si l’exploitant agricole choisit de faire de la vente directe à la ferme, il doit prendre en considération cet aspect de son activité. La fidélisation du client passe par la qualité du service et des produits proposés, comme nous l’avons mentionné dans les points précédents. Mais elle peut aussi s’articuler autour d’autres facteurs. Le premier étant la relation avec le producteur. En effet, il faut entretenir le lien qui se crée avec tous les clients de la ferme. Ceux-ci aiment se sentir reconnus et appréciés des commerces, artisans, commerçants et exploitants à qui ils achètent les produits. D’autre part, on peut aussi mettre en place un système de récompense de fidélité pour les inciter à se fournir uniquement dans votre ferme et celles d’autres producteurs du coin.

 

6) Mettre en avant ses produits/sa ferme

Vos produits sont frais, produits localement grâce à votre savoir-faire et ils sont de qualité… N’hésitez pas à les promouvoir ! Le bouche-à-oreille est un moyen simple, mais très efficace pour faire connaître ses produits et augmenter le nombre de clients directs. Vous pourrez aussi solliciter des solutions publicitaires tels que des panneaux ou la radio pour faire connaître vos produits et services au plus grand nombre. Si votre ferme est située sur un lieu de passage très fréquenté, n’hésitez pas à indiquer que la vente directe à la ferme est possible à l’aide d’une signalisation adaptée. Enfin, Internet est un excellent canal de communication pour faire valoir votre ferme et ses produits. Inscrivez-vous sur les réseaux sociaux !

 

7) Conditionnement des produits

Lors de la préparation de la commande, vous allez devoir conditionner les produits à destination des clients. Les boîtes et cagettes de cartons sont tout à fait adaptées dans ce cadre. Recyclables et réutilisables, ces conditionnements sont parfaits. Optez également pour le verre et un système permettant aux clients de rapporter les contenants vides pour entrer dans une démarche toujours plus responsable, répondant aux demandes des consommateurs. Pour le stockage, choisissez un local adapté capable de conserver la fraîcheur des produits. Optez pour le conditionnement le plus adapté aux produits afin de préserver leur qualité et leur fraîcheur.

conditionnement-produits-de-la-ferme

 

8) Éduquer le consommateur

Sensibiliser le consommateur aux enjeux de la vente directe de produits fermiers et le recours à un circuit court local est important. Dans son souci de mieux manger, celui-ci souhaite acheter à la source ses produits alimentaires. Mais pourquoi ? Connaît-il tous les avantages de ce mode de consommation ? Comment l’encourager à se tourner vers la vente directe et la consommation de produits locaux ? Vos services et vos produits sont vos meilleurs arguments.

 

9) Circuit court alimentaire : comment réduire gaspillage alimentaire

Le circuit court alimentaire est aujourd’hui l’une des meilleures méthodes de réduction du gaspillage alimentaire. Les producteurs écoulent plus facilement l’intégralité de leurs productions, et les consommateurs bénéficient de produits frais à cuisiner et à transformer dans de délicieuses recettes. Les invendus sont beaucoup plus rares et la nourriture consommée dans son intégralité. Acheter à la source est bon pour la planète !

 

10) Pour aller plus loin

C’est en se fédérant autour de la production et la vente directe producteur-consommateur que nous pourrons œuvrer pour un commerce plus juste, plus qualitatif et plus sain pour l’environnement. Pour aller plus loin, en tant que producteur local, vous pouvez rejoindre les drives de produits fermiers comme Next4me Market ou La Ruche qui dit Oui. Et ainsi proposer vos produits directement sur Internet. Les consommateurs achètent ensuite vos produits en ligne et viennent les récupérer dans le coffre de leur voiture. Simple et efficace, ce système en plein essor encourage toujours plus la vente directe de produits fermiers !

 

 

Cliquez pour rejoindre l'aventure des producteurs du circuit cour